Karin LEGRAND (4e effective)

 

Je suis une femme de 46 ans et maman de deux enfants. Ancienne travailleuse pour une chaîne belge de grand magasin. J’ai toujours été impliquée dans les associations œuvrant pour les sans-abris et pour les familles en précarité. J’ai d’ailleurs fondé ma propre association. Cela m’a permis de comprendre l’importance des promesses et des engagements.
 
Il y a peu de temps, en voyant la difficulté de me faire entendre par le monde politique sur la cause des plus démunis, je me suis engagée dans l’arène décisionnelle. J’ai participé à la campagne électorale communale de Vert Herstal, un groupe soutenu par le parti écolo, le mouvement Demain et des citoyens. Vu notre beau succès électoral dont vous êtes peut-être à l’origine, ce groupe m’a désignée pour être conseillère CPAS.
 
Je voudrais prolonger l’expérience, nouvelle pour moi des campagnes électorales et attirer sur mon nom les voix de ceux qui trouvent important que l’on s’attaque aux problèmes des sans-abris et des familles en grande précarité. Je voudrais profiter de cette visibilité de la campagne pour porter la voix des sans voix ou des sans voies; sans mauvais jeux de mot. Depuis mon poste de conseillère CPAS à la ville de Herstal je pourrais faire peur à ses Messieurs (car rares sont les dames) qui tiennent les rênes de notre royaume. Quelque soit le résultat des élections, cela ne changera rien à mon combat et à mon engagement à aider les citoyens noyés dans la crises sociales que nous connaissons. Que ce soit des personnes aux chômage, aux cpas, des petits ouvriers et des petits indépendants. Sans oublier les choses sans lesquelles notre société n’a d’avenir que pour les chacals : La lutte contre le réchauffement climatique, la lutte contre le racisme, la défense animale.
 
Je serai donc 4ème sur la liste régionale du mouvement Demain, un mouvement avant tout citoyen, dont le programme soutient mon combat pour les citoyens et surtout les citoyens les plus défavorisés, les plus éloignés des sphères décisionnelles qui se sentent à juste titre frustré de notre démocratie et on des envies de tout casser. Sans dire que je fais de la récupération parce que je suis une authentique, je voudrais être leur espoir pacifique, mais néanmoins ferme et mordant vis-à-vis de ce monde politique.

.

 

Me suivre sur Facebook 

ante. Lorem leo. vel, elit. felis sed Sed libero