Les femmes du Mouvement Demain, organisation politique écosocialiste, sont présentes ce jeudi 20 juin 2019 devant la Chambre des représentants de Belgique à l’occasion de la toute première séance plénière de notre futur parlement.

Elles clament haut et fort : “On vous attend au tournant !”. Une mise en garde à l’égard de nos député·e·s à l’heure où les droits des femmes sont menacés, ici comme partout ailleurs.

Au regard des derniers résultats électoraux, la Belgique n’est très certainement pas à l’abri de régressions en la matière. Et pour cause : le retour en force du Vlaams Belang, bien connu pour ses propositions à répétition visant à criminaliser à nouveau l’IVG, par exemple. Par ailleurs, au lendemain des élections, le VB réaffirme ses positions ultra-conservatrices en destituant deux élues pour les remplacer par deux hommes.  Au-delà de ses positions sexistes nauséabondes, le VB (18 sièges à la Chambre) cumule des propositions de loi contre les LGBTQI, contre les migrant·e·s et contre les minorités religieuses.

Avec ses compères de la NV-A (25 sièges) et avec l’appui des démocrates-chrétiens (néerlandophones et francophones, 17 sièges) au fédéral, impossible de former une majorité pour orchestrer la régression des droits des femmes. Cependant, il appartiendra à tous les autres partis la responsabilité de ne pas trahir leur électorat et de ne pas s’abstenir, ce qui pourrait faire dangereusement pencher la balance. Et pour cela, on vous attend au tournant !

Tous les partis élus à ce jour ont une responsabilité dans la lutte pour les droits des femmes puisque les violences sexistes sous toutes leurs formes pèsent de manière systémique sur le quotidien des femmes : féminicides, pseudo-dépénalisation de l’IVG, inégalités salariales et inégalités de répartition du temps de travail, l’accès limité de facto à des postes à responsabilité, stéréotypes de genre, renvoi vers le foyer (notamment via les vagues d’exclusion massive des chômeurs), charge mentale, culture du viol, et on en passe.

C’est aussi pour cela, que ce 20 juin, nous sommes là pour rappeler que la société civile veille : on est là et on vous attend !

vulputate, felis Donec id, venenatis dapibus Praesent tristique et,