Suite aux faits de harcèlements dénoncés par des candidates et élues de Vert Ardent dans un premier temps, puis aux articles de presse relatant des faits semblables dans d’autres assemblées et pour des femmes politiques ressortant de toutes les formations, le Mouvement Demain entend prendre position et apporter son soutien à toutes celles qui subissent de telles pratiques.

En son sein, le Mouvement s’engage à retirer le statut de membre à tout individu qui serait convaincu de tels agissements et à dénoncer publiquement tout fait qui lui reviendrait.

Le Mouvement Demain entend promouvoir toute action préventive vis-à-vis de ce type de faits, tels qu’elles seraient suggérées par les associations féministes et celles qui les ont subit.

Par ailleurs, le Mouvement Demain s’engage à respecter et à faire respecter l’article 23 de la charte des droits fondamentaux de l’Union européenne concernant L’ÉGALITÉ ENTRE FEMMES ET HOMMES.

Voici quelques exemples des luttes qui sont encore à mener en la matière:

  • Répression plus sévère contre les auteurs de violences envers les femmes
  • Liberté de disposer de son corps
  • Égalité salariale hommes-femmes
  • Instauration et/ou maintien et amélioration du droit à l’avortement dans tous les pays
consequat. vulputate, nunc felis ut luctus quis venenatis, dolor elementum pulvinar Sed