Ce mercredi 27 mars avait lieu le lancement de campagne pour le Mouvement Demain en vue des élections régionales à Liège. Fort de son expérience des élections communales qui avait été couronnée de succès avec ses premiers élus, le jeune mouvement écosocialiste se lance pour la première fois à la Région.

Une liste de militant.es

La liste révélée ce mercredi est une liste qui se veut une liste d’acteurs et d’actrices de terrain chacun défendant ses spécialités : l’accueil de la petite enfance, l’inclusion de la personne handicapée, l’aménagement du territoire, l’alliance emploi-environnement, l’enseignement .. Les thématiques abordées pour la campagne électorale sont nombreuses et variées. On en retiendra 3 principales :

  • L’alliance emploi-environnement. Le mouvement prône la création d’une régie ensemblière qui allierait les questions d’environnement et d’emploi avec une vue à long terme de 15 à 20 ans et donc plus long que les échéances électorales
  • Une assemblée de citoyen.nes tirés au sort. Une autre priorité du mouvement est de créer une deuxième Chambre à côté du Parlement qui serait composée de citoyens et citoyennes tirés au sort pour une durée de 2 ans
  • Un accès gratuit aux besoins de base.  Demain veut que chaque citoyen et chaque citoyenne puisse accéder à l’eau, au gaz et à l’électricité gratuitement de façon limitée

Dans un souci de participation et de transparence, le programme complet du mouvement est disponible en ligne et amendable par tout citoyen qui le souhaite jusque fin mars.

Une ouverture politique

La liste emmenée par le formateur syndical Didier Brissa accueille en son sein en plus des militants engagées, un membre du parti Pirate. La particularité du Mouvement Demain est d’ailleurs d’accueillir des membres pouvant être membre d’un autre mouvement politique (de gauche) que Demain. L’objectif de cette liste est d’envoyer au Parlement wallon un premier élu écosocialiste

in elit. fringilla quis, Nullam adipiscing id, dictum quis id risus.